Feyzin

Le groupe scolaire s’inscrit comme un équipement signal et fédérateur, à très fortes performances environnementales. Une conception bioclimatique, passive, sobre en énergie et en ressources, qui accompagne la transition urbaine et environnementale en cours. Une architecture pérenne et frugale au travers d’une construction bois, paille, pierre et terre ; des matériaux bruts peu transformés à forte réversibilité. Le projet réinterprète ainsi de façon contemporaine des techniques traditionnelles et les savoir-faire locaux, peu consommateurs de carbone, pour affirmer une identité architecturale et paysagère à la fois contemporaine, locale et respectueuse de l’environnement : le choix d’une ruralité locale moderne et féconde.

Le bâtiment telle une « limite », sépare l’urbanité pavillonnaire du lieu et l’espace plus sauvage et préservé des boisements du fort. Il laisse la nature être la pièce maîtresse du projet. Celui-ci est une véritable éco-école, à l’intérieur comme à l’extérieur. Une pièce de paysage préservée ou reconstruite, constituée d’espaces « nature » à la fois de récréation et de pédagogie. L’usage et les éléments naturels et jardinés font symbiose et crée un écosystème autant performant que vivant.