Réhabilitation des écoles maternelle et élémentaire, Le Grand Lemps

S’inscrivant dans la parcelle et le bâti existant, le projet garde le fonctionnement général existant de la parcelle tout en le rendant plus lisible et hiérarchisé vis-à-vis des différents usages, et donne une cohérence architecturale aux différents édifices par la conception d’un bâtiment–pont pour créer le lien entre les bâtiments existants Nord et Sud de l’école élémentaire, les extensions du bâtiment Nord et de la maternelle, la création de la nouvelle salle polyvalente en limite de parcelle, répondant ainsi à sa double destination d’équipement, à la fois scolaire et public…
Un soin particulier est apporté au choix des matériaux pour les extensions à travers l’utilisation de matériaux bio-sourcés et géo-sourcés. Le choix de structures en ossature bois, un système léger, permet de ne pas renforcer les fondations existantes et peut être porté par les murs en pisé traditionnel. Le choix de la terre pour les murs porteurs extérieurs de la salle polyvalente réaffirme la fierté patrimoniale d’un savoir-faire local. En rendant visible ce matériau local on prouve sa tenue dans le temps et on fait un travail pédagogique par la démonstration de la bonne mise en œuvre de ce matériau souvent dévalorisé. Le pisé, une technique de construction qui affirme la volonté politique de valoriser un matériau géo-sourcé dont le coût de construction est majoritairement un coût de main d’œuvre et qui agit directement sur l’économie locale.

 

Maitrise d’ouvrage: Commune Le Grand Lemps
Localisation: Le Grand Lemps, Isère
Maitrise d’œuvre: NAMA architecture, mandataires
Design & Architecture, associés
Vessière – BE structure
ITF – BE Fluide
IDE de projet – BE Economiste
Thermibel – BE Acoustique
Impact management – OPC
 Mission: Complète
 Année de réalisation: Concours
 Surface: Surface de planchers : 1700 m²
 Coût travaux: 3500 000 € HT